Transports

En 2016, le secteur des transports représente 34% de la consommation d’énergie et 27% des émissions de gaz à effet de serre des Pays de la Loire.
Le transport routier est responsable de l’immense majorité de cette situation et l’enjeu principal devient donc de diminuer le nombre et les distances de déplacements motorisés.

État des lieux: Parts modales des déplacements domicile-travail des les Pays de la Loire

Les véhicules particuliers représentent le mode de transport principal pour les trajets domicile-travail dans l’ensemble des départements des Pays de la Loire (INSEE 2015)

Les consommations d’énergie, en grande partie fossile, engendrées par cette utilisation des modes de transports motorisés sont à l’origine d’importantes émissions de gaz à effet de serre.

La Région Pays de la Loire et l’ensemble des territoires travaillent sur plusieurs axes afin de progresser le secteur du transport dans la transition énergétique, notamment:

  • La promotion des motorisations alternatives (GNV, électricité, hydrogène)
  • Le développement des transport collectifs
  • La progression du covoiturage
  • L’encouragement de la mobilité active

État des lieux: Parc de véhicules selon l’ancienneté

Plus de la moitié du parc de véhicules particuliers des Pays de la Loire a plus de 8 ans.

En fonctionnement, les véhicules les plus anciens sont susceptibles d’être les plus émetteurs de gaz à effet de serre ou polluants atmosphériques. C’est pourquoi l’âge du parc de véhicules peut être un indicateur d’efficacité.

Cependant, les émissions d’un véhicule sont également dépendantes d’autres caractéristiques comme sa taille, son poids, son entretien ou encore sa motorisation.

Tendance: Vente de véhicules par type d'énergie en Pays de la Loire

Les parts de marché des véhicules à motorisations alternatives sont encore minoritaires mais en augmentation constante depuis plusieurs années maintenant.

L’électricité et le gaz doivent être transportés et restent en partie issus de ressources fossiles (gaz naturel, pétrole…) ou finies (nucléaire). Ainsi, les émissions totales des véhicules dépendent fortement du mix énergétique en place.

Cependant, ces motorisations alternatives offrent également des avantages:

  • l’électricité et le gaz peuvent contenir une part d’énergie d’origine renouvelable, parfois produite localement (biogaz…). Cette part est amenée à croitre avec le développement des installations de production encouragé par les stratégies nationales, régionales ou locales.
  • ces motorisations possèdent des émissions locales plus faibles

C’est donc parallèlement au développement des énergies renouvelables que la Région Pays de la Loire encourage le développement des mobilités alternatives, notamment par le développement des infrastructures de recharge (stations Gaz Naturel, Installations de recharge de véhicules électriques).

Les réalisations: Développement des infrastructures

La mise en place des mobilités alternatives est une des conditions majeures de la réussite de la transition énergétique.

Les acteurs publics participent au développement des infrastructures pour accompagner ces mobilités alternatives. Le sélecteur à droite de la carte vous permet d’afficher:

  • Les stations de Gaz naturel pour véhicules (GNV) publiques en Pays de la Loire
  • Les installations de recharge de véhicules électriques publiques en Pays de la Loire (IRVE)
  • Les aires de covoiturage en Pays de la Loire

Les réalisations: Évolution de l'offre des transports régionaux en Pays de la Loire

Comme le montre le graphique ci-dessus, l’offre de transport régionale se renforce régulièrement depuis plusieurs années consécutives, passant de 10.8 millions de kilomètres parcourus en 2008 à 12.4 millions en 2016.

Le réseau TER enregistre une augmentation de plus de 20% de la distance parcourue entre 2008 et 2016. Parallèlement, la part des autocars reste relativement stable.

Tendance: Évolution de la Fréquentation des transports régionaux en Pays de la Loire

Cette croissance de l’offre des transports en commun régionaux côtoie l’augmentation du nombre de voyages effectués sur les lignes de cars régionaux et les TER, passant de 14 millions à de 17 millions de 2009 à 2017.

Cette tendance peut également être mise en lien avec l’accroissement de la population régionale.

Les réalisations: Pistes cyclables en Pays de La Loire

Enfin, l’ensemble des collectivités encouragent les mobilités douces en développant des infrastructures dédiées, comme le montre la cartographie ci-dessus.


« En savoir plus »