Ressources méthanisables

22,6 mégatonnes de matières brutes (tMB) : c’est la quantité estimée de ressources méthanisables en Pays de la Loire en 2020 (TEO- SOLAGRO, 2023).  
Ouvrir la datavisualisation PowerBI dans une nouvelle fenêtre

La datavisualisation ci-dessus affiche le total des ressources méthanisables en tonnes de matières brutes, de matières sèches et en MWh en fonction du territoire sélectionné (région, département, EPCI). Il est également possible d’avoir un détail sur la typologie de ces ressources (ressources agricoles animales, végétales et non agricoles).

En Pays de la Loire, le total de ressources méthanisables estimées en 2020 est de 22,6 mégatonnes de matière brute, 3,9 mégatonnes de matière sèche ou 9,1 TWh. A l’échelle régionale, environ 75% des ressources méthanisables sont d’origine agricole animale.

En 2020, la Vendée se distingue en tant que département où les ressources méthanisables sont les plus importantes, suivi de près par le département du Maine-et-Loire (cf. cartographie ci-dessous).

La carte ci-dessous, illustre la répartition des ressources agricoles (animales et végétales) ainsi que des ressources non-agricoles (déchets) par EPCI dans la région en 2020. La taille des camemberts représente le total estimé des ressources en MWh.

Afin de répondre aux différentes besoins de réutilisation des travaux réalisés, TEO a choisi de diversifier les formats de valorisation, ainsi vous pouvez retrouver les résultats dans nos différents outils.


Accéder aux données à l’échelle de l’EPCI sur l’Opendata TEO et sur TerriSTORY Pays de la Loire.

Méthodologie de l’étude TEO-SOLAGRO

Note méthodologique ressources méthanisables Pays de la Loire

Un document de méthodologie a été co-rédigé TEO-SOLAGRO sur les calculs et les hypothèses associées pour estimer les ressources méthanisables en Pays de la Loire à l’échelle EPCI en 2020.

Il est téléchargeable en cliquant sur la miniature ci-contre.

Contexte de l’étude régionale

TEO et ses partenaires, ont identifié un besoin de disposer de données récentes sur le gisement méthanisable en Pays de la Loire à l’échelle des EPCI. Pour identifier la meilleure manière de procéder et tenir compte de l’ensemble des travaux déjà réalisés, TEO a commencé par un état des lieux des données et outils déjà existants pour estimer le potentiel de méthanisation.  

Cette réflexion a amené au choix de s’associer à l’association SOLAGRO qui dispose d’une expertise sur les ressources agricoles. SOLAGRO et INDDIGO ayant notamment déjà réalisé l’étude nationale de référence  pilotée par l’ADEME en 2013. Cette expertise est complémentaire avec celle de TEO sur les déchets.

En cohérence avec les missions de TEO, cette étude a été réalisée avec deux conditions qui sont la transparence méthodologique et la mise à disposition des données en libre accès.

L’aspect partenarial a été central dans l’étude qui s’est déroulée de mai à octobre 2023. En effet, dans le but d’avoir des résultats que les acteurs régionaux peuvent s’approprier, les structures mentionnées ci-dessous ont été impliquées pour valider les hypothèses relatives à la mobilisation des ressources.

Les parties prenantes de l’étude :

Parties prenantes de l'étude TEO-SOLAGRO sur les ressources méthanisables en Pays de la Loire en 2020

Les différentes ressources étudiées :

• Les ressources agricoles : effluents d’élevage (fumier, lisier, fientes), les cultures intermédiaires à vocation énergétique (CIVE), les résidus de culture, les issues de silos.

• Les ressources non-agricoles : les déchets des industries agro-alimentaires (IAA), les biodéchets des grandes et moyennes surfaces (GMS), les biodéchets de la restauration collective, les déchets verts, les biodéchets des ménages, les déchets de boues de STEP (> 10 000 eqh).

Les résultats de cette étude fournissent des données en tonnes de matière brute, en tonnes de matière sèche et en MWh par types de ressources à l’échelle EPCI pour la région Pays de la Loire en 2020.

« En savoir plus »

        → Accéder à la page sur le Schéma Régional Biomasse

        → Accéder à la page sur les Gaz renouvelables

        → Accéder à la page sur les biodéchets