Agriculture

Le secteur agricole concentre de nombreux enjeux très divers et tous capitaux, de l’adaptation au contexte économique jusqu’à l’évolution continue des pratiques en passant par l’autonomie alimentaire des territoires ou encore la gestion des ressources en eau et des sols, et cela dans une dynamique de métropolisation qui a eu tendance à éloigner les services des lieux de production.

Consommation d’énergie, émissions de GES, dépenses énergétiques

Le secteur est également marqué par sa dépendance aux énergies fossiles mais il possède de réels leviers concernant la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l’amélioration des potentiels de stockage de carbone. La datavisualisation ci-dessous détaille les principaux indicateurs du secteur en matière de consommation d’énergie, d’émissions de gaz à effet de serre et de dépenses énergétiques.

En 2018, on estime à 4,5 TWh l’énergie consommée dans le secteur agriculture en Pays de la Loire (Source : BASEMIS® v6).

Données contextuelles du secteur de l’agriculture

Le recensement agricole (RA) de l’ensemble des exploitations agricoles en France est réalisé tous les 10 ans afin de collecter de multiples données (superficies, cheptels, nombre d’exploitations etc). Le dernier a eu lieu en 2021 sur les données de l’année 2020. Celles-ci sont téléchargeables en libre accès sur le site de l’Agreste. En complément, la DRAAF Pays de la Loire travaille les données pour les rendre plus accessibles et met des éléments sur son site internet :

  • Données communales mises en ligne par la DRAAF : cliquez-ici
  • Fiches territoriales avec les données du RA 2020 à la maille région, département, EPCI avec export brut des données : cliquez-ici
  • Documentation « méthodologie » sur le site de l’Agreste : cliquez-ici

A l’échelle de la région, du département et de la commune :

En 2020, on estime à 26 409 le nombre d’exploitations agricoles en Pays de la Loire (Source : RA 2020).

Les exploitations sont classées par OTEX : c’est l’orientation technico-économique soit la spécialisation de l’exploitation (Source : Agreste). La carte ci-dessous met en avant les OTEX par commune pour la région Pays de la Loire.

La datavisualisation ci-dessous regroupe les indicateurs, calculés à partir des données du RA 2020 à l’échelle de la région, du département et de la commune, pour évaluer le contexte agricole global. Les données sur les exploitations sont soumises au secret statistique quand une exploitation représente plus de 85% de la donnée. 

NB : Pour agréger les différentes espèces de différents âges du bétail, on utilise l’unité de gros bétail (UGB) comme unité de référence. A savoir qu’un UGB est l’équivalent pâturage d’une vache laitière produisant 3 000 kg de lait par an, sans complément alimentaire concentré (Source : Eurostat).

Accéder aux données du recensement agricole 2020 sur l’Opendata TEO

A l’échelle EPCI :

La carte ci-dessous représente la surface agricole utilisée (SAU) par EPCI pour la région Pays de la Loire. L’Insee définit la SAU comme une notion normalisée dans la statistique agricole européenne qui comprend les terres arables (y compris pâturages temporaires, jachères, cultures sous abri, jardins familiaux…), les surfaces toujours en herbe et les cultures permanentes (vignes, vergers…).

La datavisualisation ci-dessous regroupe les indicateurs, calculés à partir des données du RA 2020 à l’échelle EPCI, pour évaluer le contexte agricole pour chaque territoire de la région Pays de la Loire.

Accéder aux données à l’échelle EPCI du recensement agricole 2020 sur l’Opendata TEO et sur TerriSTORY.

Agriculture biologique

En 2021, on estime à 12,4% la part des surfaces bio dans la surface agricole en Pays de la Loire (Source : Agence bio).

L’agence française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique (Agence Bio) partage des données en libre accès sur leur site internet :

Changement climatique et Adaptation

La Chambre d’agriculture Pays de la Loire (CRA) dispose d’une base de données climat issue d’un travail collaboratif interrégional avec la Bretagne et la Normandie nommée AgriClim. Cette base de données est constituée à partir de données publiques, de modélisations de données projetées et de données réellement mesurées sur de nombreux points en Pays de la Loire. 

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le catalogue de la base de données « AgriClim ».


« En savoir plus »