Stockage des déchets non dangereux non inertes

En 2020, 1 076 414 tonnes de déchets non dangereux non inertes ont été enfouis dans les installations de stockage des déchets situées en Pays de la Loire.

La région compte 15 Installations de Stockage des Déchets Non Dangereux Non Inertes (ISDND).

Accéder à la liste des installations de stockage des déchets non dangereux en Pays de la Loire sur l’Opendata TEO

Les flux inter-régionaux

La quantité de déchets importés en Pays de la Loire pour un traitement en ISDND sont supérieurs aux quantités de déchets exportés dans une autre région.

Bilan des imports et exports de déchets non inertes non dangereux orientés en ISDND en 2020 (SINOE®)

L’évolution des tonnages traités en Pays de la Loire

Après une hausse en 2018, le tonnage des déchets enfouis affiche une baisse en 2020 de 8%, notamment dû à la crise sanitaire qui a provoqué l’arrêt de certaines activités. A l’échelle nationale, la même évolution est observée. 

La composition des déchets entrants en ISDND

Les déchets entrants en ISDND sont principalement des résidus de traitement comprenant les refus de tri de collectes sélectives, les refus de tri-mécano-biologique, les résidus de broyage de véhicules et les refus de tri de DAE.

En 2020, la part des déchets provenant des entreprises a largement diminué, en lien avec la crise sanitaire.

Les objectifs régionaux

Le Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets (PRPGD) reprend les objectifs de réduction des tonnages enfouis fixés par la Loi de Transition Ecologique pour une Croissance Verte (LTECV) : diminuer de 50% des tonnages admis en ISDND en 2025 par rapport à 2010.

Ainsi en Pays de la Loire, l’objectif est fixé à 610 000 tonnes de déchets entrants en ISDND à partir de 2025.

En savoir plus :