Énergie Citoyenne

On appelle « citoyen » un projet de production d’énergie renouvelable (EnR) qui ouvre majoritairement son capital au financement collectif et son pilotage aux acteurs locaux, dans l’intérêt du territoire et de ses habitants.
La démarche des projets citoyens se caractérise par la recherche de valeurs pour le territoire et pour les citoyens :

  • L’intérêt territorial : La maîtrise du projet reste aux mains des habitants et des acteurs de territoire qui garantissent les retombées locales.
  • La gouvernance partagée : Toutes les décisions au sein de la société de projet sont prises de façon démocratique et transparente.
  • La dynamique locale : Faire travailler les compétences locales et rechercher la mobilisation du territoire.
  • L’exigence écologique : Le projet s’inscrit dans une démarche de réduction des impacts environnementaux et des consommations d’énergie.
  • Le recours à l’investissement public et citoyen : Mobiliser l’épargne des ménages et les capacités d’investissement des collectivités.

L’énergie citoyenne en région

En Pays de la Loire, RECIT fédère les structures et porteurs de projets engagés dans le développement des énergies renouvelables citoyennes et RECIT regroupe aujourd’hui une soixantaine de porteurs et accompagnateurs de projets citoyens : associations, collectivités et sociétés de projet.
Le réseau contribue au développement des énergies renouvelables citoyennes en Pays de la Loire et permet aux citoyens de s’approprier la question énergétique.

Les chiffres clefs de l'énergie citoyenne en Pays de la Loire

 

Si, compte tenu de la nouveauté de ces modes d’organisation et de financement, la production issue des projets citoyens est encore modeste, le dynamisme de la filière est important (passant de 6 à 22 projets en fonctionnement ces 5 dernières années) et sa pertinence toujours plus fondée au regard des enjeux écologiques mais aussi de dialogue citoyen, d’acceptabilité ou encore de partage des retombées économiques entre les acteurs du territoire.

De plus, avec Auvergne-Rhône-Alpes et Occitanie, les Pays de la Loire s’inscrivent dans le trio de tête des régions françaises les plus actives en matière d’énergie citoyenne avec 22 projets en fonctionnement pour 147 au niveau national.

La carte des projets

L’écrasante majorité des projets à ce jour concernent le solaire et l’éolien. Néanmoins, il est notable de voir apparaitre en Mayenne un projet de structuration de la filière bois-énergie et un projet de réhabilitation de centrales hydroélectriques en Sarthe.

L’implication citoyenne peut donc concerner l’ensemble des moyens de production d’énergie renouvelable.


« En savoir plus »